• Le jour de ma naissance est un jour atrocement triste suivi d'une vie triste et morne. Non, d'une vie triste et douloureuse loin d'être morne ou banale.

    Il est pour moi un jour maudit, si le fait de vivre est une succession de vie que l'on ne se rappelle pas alors je voudrais changer de corps, d'enveloppe corporelle et la troquer pour une autre. Mon malaise ne vient pas de mon corps en lui-même, le corps d'une fille, non, il vient de la continuité de cette vie. Une non-vie, une vie de tueuse même depuis mes cinq ans, l'âge de mon premier meurtre. 

    Il m'arrive des pertes de connaissances frappantes, je ferme les yeux une demi-seconde et c'est le trou noir. J'ai l'impression d'être un corps dans un autre. De regarder mes mouvements par deux fenêtres que sont mes yeux, d'entendre mes pas, de voir la réalité par d'autres yeux que les miens comme si j'étais paralysée. J'avais l'impression que mon esprit avait pris dix ans de maturité, la compréhension me fauchait telle la mort elle-même. Je me vis prendre un couteau et poignarder froidement dans le dos une femme accroupie. Mon âme pleurait devant ce massacre.

    A la fin, je repris la possession de mon corps et je puis enfin contrôler mes mouvements, mais je ne repris pas mon âge psychologique, j'avais toujours ces dix ans en trop. Puis des larmes physiques se mirent à couler. Qui avais-je tué? A qui avais-je pris la vie? Je ne le sus pas car je partis et revins chez moi. Une force, une voix intérieure me poussait à survivre, elle me disait de vivre. Elle était plus forte que ma culpabilité, que mon désir de mourir et de laisser les humains en paix. Je n'étais pas dupe, je savais que c'était elle, la meurtrière mais je ne pouvais savoir qui se cachait en moi. Si je l'avais combattue, ma défaite était assurée. Qui es-tu, toi qui me possède? Qui es-tu, toi qui fais de ma vie un enfer?

    Tu es là dans les recoins les plus sombres de mon être à guetter la plus petite faille. Est-ce moi ou plutôt mon côté sombre ou une autre personne qui aurait investie mon corps? Je n'ai pas encore la réponse mais je la trouverai... 


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique